La Chaux-de-Fonds est située dans le canton de Neuchâtel, à 1000 mètres d'altitude.

  • Histoire et dynamisme

La Chaux-de-Fonds, 3ème ville de suisse romande par son nombre d’habitants (38'000), est aujourd’hui un centre d’attractivité industrielle important, notamment dans le secteur horloger. Ce qui lui vaut souvent d’être désignée comme Métropole horlogère. En 2009, la Chaux-de-Fonds se voit distinguée par l’UNESCO qui qualifie son patrimoine d’exceptionnel et reconnait son urbanisme horloger.

  • La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger

    Dans les montagnes du Jura suisse, sur des terrains peu propices à l’agriculture, ces deux villes voisines illustrent un développement urbain original qui reflète les besoins d’organisation rationnelle de la production horlogère. Planifiées au début du XIXème siècle, après trois grands incendies, les villes sont entièrement destinées à cette production. Leurs tracés selon un schéma ouvert et en bandes parallèles, imbriquant l’habitat et les ateliers, correspondent aux besoins de la culture professionnelle horlogère qui remonte au XVIIème siècle mais se maintient encore aujourd’hui. Le site constitue un remarquable exemple de villes ordonnées par une activité mono-industrielle, bien conservées et toujours en activité.

    La planification urbaine des deux villes s’est adaptée au passage d’une production artisanale, avec travail à domicile, à une production manufacturière plus intégrée, avec les usines de la fin du XIXème et du XXème siècle. Quand il analyse la division du travail dans Le Capital, Karl Marx prend comme exemple l’industrie horlogère du Jura suisse et invente à propos de La Chaux-de-Fonds le terme de « ville-manufacture ».

 

en savoir plus :

http://www.urbanisme-horloger.ch

http://www.chaux-de-fonds.ch

http://www.myswitzerland.com/en/la-chaux-de-fonds.html

http://whc.unesco.org/fr/list/1302/